Mercredi 18 Octobre 2017 - 11:14:07
Couvert, Pluie
15 °C
  • Couvert, Pluie
  • Signalé le :
    18. Octobre 2017 - 10:30

La Mairie

A proximité de l'emplacement de l'actuelle mairie, se trouve, avant la Révolution de 1789, le four banal. Il s'agit déjà d'un lieu de pouvoir, fiscal notamment, où la population est contrainte de faire cuire une partie de son pain contre le paiement d'une redevance. Ce bâtiment disparait au début du XIXe" siècle, lorsque la première mairie est construite.
 
A La Révolution, les communes et les municipalités sont créées. Après la guerre de Vendée, les autorités municipales et celles du canton des Brouzils d'alors s'installent au presbytère (un bâtiment ressemblant à une exploitation agricole à l'angle des rues actuelles du Prieuré et Pasteur) : à cette époque, la Maison commune est aussi le lieu où l'instituteur fait la classe et où est rendue la justice de paix.
En 1808, un bâtiment, dont le sol est rehaussé en 1872, est construit : c'est la maquette que le public peut voir. Là se tiennent les conseils municipaux (autour de la table exposée), ce lieu est, aussi, le centre de la vie civique, sociale, administrative et, très souvent, culturelle.
La mairie doit enregistrer les actes d'état civil (naissances, mariages, décès) et recenser les jeunes gens lorsque la conscription est instituée. La mairie est chargée de l'organisation des élections et conserve les archives de la commune lorsque celles-ci ne sont pas encore versées aux Archives départementales.
Les affaires sociales tiennent une large place dans les travaux du conseil municipal: secours aux nécessiteux, attributions de la gratuité pour les enfants en âge scolaire au XIXe` siècle. Aujourd'hui, la mairie est l'un des relais du Revenu minimum d'insertion (RMI) et pour la recherche d'emploi.
Le bâtiment est, lors de l'insurrection manquée de 1832, occupé par l'armée. La mairie est, également, au centre de la réorganisation
administrative, plus d'un siècle après, lors de la deuxième guerre mondiale.
A la fin des années 1970, une bibliothèque municipale est créée. Depuis les années 1980, elle est abritée à la mairie qui accueille également des réunions associatives.
En 1964-1965, le bâtiment de 1808 est démoli et remplacé par celui que nous découvrons aujourd'hui. Dès la création du bâtiment, une fresque, oeuvre d'Henry Simon, est installée, soulignant les aspects les plus traditionnels des Brouzils : l'église, la forêt, la Pierre Blanche, la présence de Charette...
Une mise aux normes, l'accroissement de la population brouzilienne, les activités et des besoins nouveaux ont conduit l'actuelle municipalité (2003) à mener une réflexion sur les besoins d'agrandissement de l'actuel bâtiment.

Type de monument: 
Monuments Historiques